Violet UML Editor, un éditeur de diagramme UML

Violet UML Editor est un outil simple pour écrire rapidement des diagrammes UML. Son ambition est bien moins importante que les outils de modélisation UML comme BOUML ou ArgoUML. Il s’agit d’un outil libre, sous licence GPL. Le site web est http://alexdp.free.fr/violetumleditor. La dernière version est la 0.21.1 datant de l’été 2007.

Un point assez agaçant pour est que cet outil fonctionne sous Java 6. Je travaillais en Java 5. J’ai du passer à cette version du langage Java, et configurer quelques variables d’environnement sur mon poste pour évaluer cet outil. L’utilisation est assez simple. Il suffit d’utiliser la commande java -jar com.horstmann.violet-0.21.1.jar ou double cliquer sur l’archive. Il s’agit alors d’une application graphique Java autonome.

Il existe une version pour l’EDI Eclipse : Violet UML Editor Plugin for Eclipse. En fait, il suffit de mettre le jar utilisé pour l’application autonome dans le répertoire plugins d’Eclipse. Le fonctionnement similaire à l’application Java autonome est tout à fait correct .

Un avantage de cet outil est sa simplicité. Il démarre rapidement. Il est très facile à prendre en main. Son interface graphique est soignée. Il est facile à comprendre qu’avec un outil aussi simple, il est difficile d’aller très loin. En effet, il permet de dessiner les diagrammes UML, mais il n’existe pas de projet UML et d’existence des éléments en dehors des graphiques. Il n’est pas possible de générer du code ou de faire une démarche MDA avec un tel outil.

Cet outil est libre, il est donc possible de recompiler les sources. Les différentes versions sur le site de sourcefourge comportent à la fois l’archive jar et le code source. Il est également possible d’utiliser le code source présent sur dépôt CVS. Le projet utilise en effet ce gestionnaire de versions. La commande suivante permet de récupérer le code source.

cvs -z3 -d:pserver:anonymous@violet.cvs.sourceforge.net:/cvsroot/violet co -P Violet

La compilation du projet n’a pas posé de problème particulier. J’ai utilisé la tache ant (build.xml) trouvé dans le code source. Dans ce fichier, j’ai du corrigé le répertoire eclipsedir (en fait le répertoire plugin d’Eclipse). Pour que la tâche ant fonctionne correctement, il faut mettre dans la variable d’environnement JAVA_HOME, le répertoire du jdk version 6. Notons l’absence de test unitaire. Cependant comme il s’agit d’un outil purement graphique, écrire des tests unitaires n’est pas forcement une tâche évidente. Surprise, en regardant le fichier build.xml, il est possible de recompiler le projet pour la version 5 du langage Java !

<javac srcdir= »${srcdir} » destdir= »${builddir} » deprecation= »true » debug= »true » source= »1.5″ target= »1.5″>

Voici deux images, la première représente Violet UML en application autonome et la seconde l’apparition de Violet UML dans les menus d’Eclipse.

Publicités

Étiquettes :

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :