Archive for avril 2008

Le site www.slideshare.net

avril 21, 2008

Le site www.slideshare.net est un service de partage présentation style Powerpoint. Réaliser un document présentation n’est pas une chose aisée. Finalement, il s’agit d’un travail qui prend un temps important pour un contenu assez limité. En dépit de ce constat, ce type de document est fortement utilisé. Donc le service slideshare est certainement utile.

Les points positifs de ce service sont les formats acceptés, Powerpoint, pdf et Oopenoffice. De plus slideshare est intégré par défaut dans wordpress. Il s’agit enfin d’un service gratuit pour une utilisation personnelle.

Les limites de ce services sont l’espace limité à 50 M, et un temps de conversion qui peut prendre quelques minutes. J’illustre enfin ce service par une présentation sans beaucoup d’intérêt sur les tests unitaires.

Le magazine Mag&Flash nouvelle formule

avril 20, 2008

L’association centre d’animation en langues a changé depuis quelques mois la formule de son magazine Mag&Flash. Cette association de francophones belges tente de promouvoir l’apprentissage des langues dont le néerlandais. Elle travaille dans un cadre plus vaste de rapprochement des communautés en Belgique. Il s’agit d’une initiative trop rare à mon avis chez les francophones belges.

Ce qui m’intéresse est l’apprentissage du néerlandais. La revue proposait auparavant une version « anglais/néerlandais ». Elle propose maintenant trois versions unilingues : anglais, français et néerlandais. Finalement ce système est plus intéressant seule la version néerlandaise m’intéresse. Elle est accompagnée d’un CD et l’abonnement inclus un accès au site de l’association et l’accès au « Flash ». C’est à dire des articles récents avec une version sonore.

L’association commercialise sa revue dans toute l’union européenne. Le prix est plus élevé à l’extérieur de la Belgique.

L’antipattern « Anemic Domain Model »

avril 7, 2008

Un « antipattern », par opposition au « pattern » est une mauvaise pratique métier. Dans le cas présent, il s’agit d’une mauvaise pratique de modélisation où le modèle métier (Domain Model) ne contient pas de méthodes métier. Il est décrit sur le site de Martin Fowler.

Les classes métier ne contiennent que des attributs et les méthodes « accesseurs » ou getters et setters associées aux attributs. La logique métier se trouve alors dans la « couche service » et les objets métier ne servent que de stockage de données. Cet antipattern est selon Martin Fowler très courant dans le monde J2EE.

Les points négatifs de cet antipattern sont nombreux. En premier, il s’agit d’une approche anti-objet, un objet contient à la fois des données et des traitements, ici il ne reste que les données. Le second point noir Une difficulté de maintenance des règles métier. Enfin cette approche ne permet pas une réutilisation des objets métiers.