Archive for juillet 2007

L’importance des normes d’origine européenne

juillet 29, 2007

L’organisme de normalisation français est l’AFNOR (Association Française de Normalisation). Selon les chiffres de l’AFNOR, sa production est 2638 de documents. Les origines de ses normes sont pour 13% international, 47% européen, 30% européen repris de l’international, 10% national.

L’ensemble des documents NF en 2006 représente 32 182 documents dont 9% d’origine internationale, 31% d’origine européenne, 23% d’origine européenne repris de l’international et enfin 37% d’origine nationale.

Ces chiffres montrent l’importance croissante des normes d’origine européenne. Ce fait n’est pas surprenant. L’équivalent européen de l’AFNOR est le CEN (Comité Européen de Normalisation) ou en anglais ECS (European Committee for Standardization).

organismenormalisation.png

Le moteur de JavaScript Rhino

juillet 23, 2007

Il existe deux implémentations du JavaScript dans le projet Mozilla, toutes deux provenant à l’origine de Netscape. D’une part l’implémentation en C appelée SpiderMonkey qui est la plus ancienne implémentation du JavaScript. Elle est utilisée par le moteur Gecko et donc par les navigateurs de la famille Mozilla-Firefox. La seconde implémentation écrite en Java est Rhino. Elle n’est pas utilisée par des navigateurs, les projets de navigateurs en Java ont tous disparu.
Cette implémentation va vous permettre d’apprendre le coeur du langage JavaScript qui est un langage assez particulier bien que sa syntaxe soit proche du C ou du Java. En effet le JavaScript est un langage « orienté objet par prototype » dont les concepts sont assez différents des langages orientés objet classiques. Par exemple en JavaScript, il existe bien la notion d’objet mais la notion de classe n’existe pas.

Comment utiliser Rhino? Tout d’abord, il ne faut pas oublier que Rhino est un programme Java et nécessite le JDK Il faut télécharger l’archive depuis le site de Mozilla, la décompresser sur le disque dans le répertoire de votre choix (dans l’exemple ce sera c:\rhino1_6R4). Vous pouvez utiliser Rhino en mode console ou comme débogueur.

Script DOS pour utiliser le debogueur

rem debug
set RHINO_HOME=c:\rhino1_6R4
@echo off
if exist %1 goto suite
echo error: usage %0 file.js
@echo off
goto fin
:suite
java -classpath %RHINO_HOME%\js.jar org.mozilla.javascript.tools.debugger.Main -f %1 
:fin


Script DOS pour utiliser la console JavaScript

rem Rhino shell
set RHINO_HOME=c:\rhino1_6R4
java -classpath %RHINO_HOME%\js.jar org.mozilla.javascript.tools.shell.Main

Dernier point, Rhino est une implémentation du JavaScript mais ne comporte pas le DOM qui est fourni par les navigateurs. Donc, le code testé par Rhino ne doit pas contenir les instructions provenant du DOM comme « window. », « document » et « alert ». Par contre pour évaluer le contenu d'une variable on peut utiliser la commande « print() », qui ne doit pas être évité dans un programme JavaScript destiné à être utilisé dans un navigateur (appel à l'imprimante).

Firefox V2 dépasse IE 7 en Europe

juillet 22, 2007

Le site Xitimonitor est un site spécialisé dans la « mesure et analyse d’audience Internet ». Derrière ce site se trouve la société AT Internet qui commercialise des solutions de statistiques pour les sites web (XITI). Il existe notamment une solution XITI gratuite pour les amateurs et les associations.

Une étude intéressante du 13/07/2007 montre que début juillet 2007 Firefox version 2 dépasse en Europe légèrement Internet Explorer version 7 (23,1% contre 20,6%). Attention, il faut préciser que le cumul de l’ensemble des versions d’IE dépasse encore largement le cumul de l’ensemble des versions de Firefox. Ce qui signifie que les utilisateurs de Firefox sont passés rapidement à la nouvelle version tandis que de nombreux utilisateurs d’IE n’ont pas adopté la nouvelle version. Ceci montre sans doute un manque de confiance sur la dernière version du navigateur de Windows.

DOM et Javascript

juillet 15, 2007

L’article suivant montre la différence qu’il y a entre le DOM et le Javascript (ou ECMAscript). Le DOM pour Document Object Model est un ensemble d’interfaces indépendantes de tout langage de programmation permettant d’interagir sur les pages web et obtenir de l’HTML dynamique (DHTML).

Cette indépendance n’a pas beaucoup d’importance pour les développeurs web qui n’utilisent que le langage JavaScript, par contre elle est importante pour les développeurs de navigateurs web et d’outils de développement.

Le problème du DHTML a été pendant longtemps l’existence de DOM différents suivant les navigateurs web, d’une part celle de Microsoft, d’autre part celle de Netscape. Vous souvenez sans doute des document.all (version Microsoft) et des document.layers (version Netscape). Le W3C a normalisé le DOM en introduisant une troisième version du DOM qui maintenant est supportée par tous les navigateurs récents. Il n’est plus utile d’utiliser les anciennes versions du DOM, mais vous pouvez encore des exemple de code javascript qui les utilisent.
Exemple de l’article en rouge il s’agit du DOM et en bleu il s’agit du javascript.

var anchorTags = document.getElementsByTagName("a");
for (var i = 0; i < anchorTags.length ; i++)
{
   alert("L'attribut href du " + i + "e élement est : " +  
   anchorTags[i].href + "\n");
}

iPhone, Safari et Opera Mini

juillet 14, 2007

La sortie de l’iPhone semble faire bouger, l’ensemble ce qui est appelé parfois le web mobile. Je ne peux pas porter de jugement sur l’iPhone, le web mobile n’est pas mon centre d’intérêt. La différence entre le web traditionnel et le web mobile est dans ce dernier l’énorme variété des terminaux qui n’a rien à voir avec les différences entre navigateurs web. La sortie récente de Safari pour Windows fait partie d’une stratégie de soutien de ce nouveau produit. En effet, Safari est le navigateur web de l’iPhone

Maintenant la résistance contre l’iPhone s’organise. Opera qui se veut le navigateur des appareils mobiles propose une version gratuite d’Opera Mini bêta 4 pour les téléphones disposant d’une machine virtuelle Java. Opera propose également sur son site un simulateur de ce navigateur.

l’extension Internet Explorer Developer Toolbar

juillet 12, 2007

Les extensions du navigateur Firefox pour les développeurs sont des outils très intéressants. Ce sont principalement les outils « web developer » et « Firebug ». Ces outils existent également pour les petits cousins de Firefox que sont SeaMonkey, Flock. Ce sont ces extensions qui transforment Firefox en navigateur unique pour les développeurs Web.

Par contre, il n’existe pratiquement pas d’équivalent pour les autres navigateurs (Opera, Safari). Internet Explorer n’est pas non plus très gâté. Ce qui est gênant sachant que ce navigateur reste le plus utilisé. Depuis peu, un outil de Microsoft appelé « Internet Explorer Developer Toolbar » comble ce manque. La version 1.0 la première non bêta date du 09/05/2007.

J’ai cependant un petit regret : la barre IE par contre ne permet pas déboguer le javaScript. On aurait aimé au moins une console javaScript améliorée. La console par défaut reste très frustrante. Il existe enfin un outil payant DebugBar, mais attention la version gratuite est réservée à une utilisation personnelle.

La console très frustrante de javascript de IE
Console javaScript Internet Explorer

La barre Internet Explorer Developer Toolbar
Internet Explorer Developer Toolbar

Les services d’annuaire universel

juillet 7, 2007

J’ai effectué l’année passée un gros travail d’étude du fonctionnement du DNS dans le cadre d’une formation continue. Ce domaine n’est pas vraiment le coeur de mon activité (programmation java et web), mais je continue un travail de veille concernant ce domaine crucial pour le bon fonctionnement de l’Internet mais souvent méconnu. Pour faire simple, le DNS assure un service d’annuaire indispensable pour le bon fonctionnement , non seulement pour le web, mais aussi pour la messagerie électronique. Le DNS « publique » assure des noms uniques, pratique pour la messager et le web !

Récemment, je suis tombé sur des sites proposant des services « d’annuaire universel ». Je propose donc deux exemples : premièrement Unyk certainement le plus abouti, et un petit nouveau mypagenumber limite amateur.

Ces sites proposent de fournir un identifiant unique simple permettant d’associer diverses informations numéros de téléphone, fax, adresses mail, adresses physiques. Dans le cas d’Unyk, l’identifiant se compose de trois chiffres et de trois lettres. Bon, ce genre de service même gratuit me fait très vite peur. Il s’agit d’un bon moyen pour ensuite spammer les gens voire mieux d’espionner leurs comportements.

La preuve est le fonctionnement, un peu limite d’Unyk. Il vous propose d’entrer les vos coordonnées de messagerie électronique (adresse mail, mais aussi mot de passe associé) pour faciliter l’envoi d’invitation. Ceci permet l’envoi de mail à tous les contacts associé à ce compte mail.

En dépit de toutes mes réserves, l’idée de ce genre de service reste à suivre.

Safari pour Windows le bon numéro

juillet 3, 2007

Suite à une première version plutôt ratée de Safari pour Windows, Apple a sorti une nouvelle version notée 3.0.2. Elle est disponible sur le site d’Apple, s’installe sans problème et fonctionne correctement. A première vue, ce navigateur n’offre pas beaucoup d’outils pour les développeurs, si ce n’est son respect des normes. Mais souhaitons tout de même une longue vie à ce nouveau venu.